Comment connaître son bonus-malus ?

Le bonus-malus est un système de référence chiffré mise en place dans le but de récompenser ou de sanctionner tous les types de comportement des conducteurs sur la route. Ce système est prévu par la législation des assurances. Mais quelles sont les modalités déterminées son bonus-malus ?

Qu’est-ce qu’on entend par bonus-malus ?

Le bonus-malus peut s’expliquer facilement comme étant la pénalité que reçoit un conducteur lorsqu’il s’est rendu responsable d’un sinistre sur la route. Le malus pouvant augmenter la prime qu’il devra verser à son assureur. A contrario, s’il n’a pas causé d’accident pendant une période, un bonus lui sera accordé par sa compagnie d’assurance. Ce système concerne les contrats d’assurance sur les véhicules à moteur à l’exception des petits cyclomoteurs, quad ou véhicule agricole comme les tracteurs par exemple. De même, les véhicules utilisés par une société dans ses activités sont dispensés de bonus-malus. Cependant, vous devez savoir que le bonus-malus est transférable malgré le fait que vous changer de compagnie d’assurance en cours d’année par exemple, quelle que soit la raison. Toutes les informations vous concernant seront donc transférées au nouvel assureur.

Les modalités de calcul du bonus-malus

Pour calculer le bonus-malus, l’assureur se base des coefficients légaux. Ainsi, si le conducteur ne fait aucun accident pendant 12 mois, il aura droit à une réduction de 5 % au maximum par rapport aux autres années. Dans ce cas, le montant de la facture de la prime ne va concerner que 95 % du prix prévus au contrat d’assurance. Dans le cas où l’assurer est sanctionné par un coefficient négatif à cause des accidents qu’il a causé, une augmentation du prix de la prime 25 % sera appliquée pour chacun des sinistres qu’il aura causés. La loi sur les assurances fixe les limites du pourcentage appliqué au bonus-malus. En effet, après une période sans accident, deux ans en moyenne, le coefficient du malus revient à 1.

Astuces pratiques pour connaître son bonus-malus

Connaître les informations relatives à son bonus-malus est important pour faire attention et éviter les accidents sur la route. Ainsi, il est important de vérifier les avis d’échéance envoyés par sa compagnie d’assurance chaque fin d’année. Sur ce genre de document, vous allez voir tous les détails sur votre contrat d’assurance, le coefficient appliqué en cas de bonus ou de malus. Pour le reste de l’année, vous aurez la possibilité de demander des informations complémentaires sur votre situation. Il est fortement conseiller de signaler à son assureur l’absence d’un sinistre relevé dans les relevés d’informations. En effet, la dissimulation d’informations peut faire l’objet de sanction pénal et civil.

Voiture brûlée : comment est-on indemnisé ?
Les questions à se poser avant de souscrire une assurance quad