Comment économiser sur une assurance auto jeune conducteur ?

Assurance auto

Considérés comme des profils à risques, les jeunes conducteurs concernent les personnes titulaires d’un permis de moins de 3 ans. Vu leur manque d’expérience, ils sont plus exposés aux risques d’accident. Les assurances auto destinées à ces automobilistes sont souvent plus chères. Comment obtenir une assurance jeune conducteur pas cher ?

Bien choisir la formule d’assurance auto qui convient à ses besoins

Il est essentiel de choisir la formule la plus adaptée à ses besoins afin d’économiser sur le prix de son assurance auto. Vous devez savoir que les niveaux de couvertures sont différents. Il existe l’assurance auto jeune conducteur au tiers. Celui-ci couvre les dommages causés à des tiers. L’assurance tous risques est aussi disponible. Il couvre la plupart des dommages qui impliquent votre véhicule. Il peut aussi couvrir les accidents.

Offrant une meilleure couverture, la formule tout compris est la plus onéreuse. Ce contrat prévoit l’application d’un montant de franchise plus important en garantie responsabilité civile. Si vous possédez un budget serré, il vaut mieux choisir l’assurance auto « au tiers ». Dans ce cas, vous pouvez négocier à votre assureur des garanties supplémentaires, par exemple, l’assurance vol, la protection juridique, l’incendie, etc.

Comparer les offres d’assurances auto

Vous devez comparer les différentes offres disponibles sur le marché afin de faire le meilleur choix. Il est conseillé d’analyser les prix proposés. Ainsi, vous pouvez demander des devis auprès de plusieurs compagnies d’assurance auto. Sachez qu’il est possible de faire cette comparaison en ligne. Cette option vous permet d’accéder à une offre au meilleur rapport qualité/prix dans les plus brefs délais. Il suffit de remplir le formulaire afin de réaliser la simulation.

Avant la souscription de votre contrat d’assurance auto jeune conducteur, pensez à prendre rendez-vous en agence. Cela vous offre la possibilité d’obtenir des détails sur les conditions de mise en jeu, les garanties, le montant des franchises, les exclusions, etc. Vous pouvez demander à l’assureur si celui-ci propose d’autres avantages tarifaires qui conviennent à votre situation. Évitez de vous précipiter. Prenez le temps nécessaire avant de signer un contrat.

Opter pour un véhicule moins puissant

Pour limiter les frais de l’assurance, le conducteur novice doit choisir un véhicule hybride et une voiture d’occasion. Cette dernière ne nécessite pas toujours une assurance tous risques. Une assurance au tiers est déjà suffisante pour couvrir les dommages. Cependant, vous devez la compléter par d’autres garanties comme celle de bris de glace. Si vous assurez un véhicule récent, celui-ci sera plus cher à assurer.

Les voitures avec une motorisation moins puissante sont également une bonne option pour les jeunes conducteurs. Sachez qu’un véhicule puissant correspond à une prime plus élevée. En effet, ils exposent les conducteurs à des accidents plus graves. Parfois, certaines compagnies refusent la prise en charge des grosses cylindrées lorsque l’automobiliste est en période probatoire. Il est recommandé de choisir une citadine munie d’un moteur 70 chevaux et qui a une puissance fiscale de 5 CV. Il faut noter que le type de carburant est aussi pris en compte dans le calcul de votre cotisation. Les voitures diesel génèrent souvent une majoration.

Se déclarer comme conducteur secondaire

Le conducteur secondaire d’une voiture est toujours indiqué dans un contrat d’assurance auto. Autorisé à conduire le véhicule, il est aussi couvert en cas de sinistre. Le jeune conducteur peut se déclarer comme conducteur secondaire du véhicule de ses proches afin d’acquérir de l’expérience de conduite. Si vous n’avez aucun accident responsable pendant cette période, vous pouvez cumuler des bonus. Vous payerez ainsi une cotisation abordable une fois au volant de votre propre véhicule.

Choisir la conduite accompagnée

La conduite accompagnée est une solution plus avantageuse pour les jeunes conducteurs. Elle vous offre la possibilité d’acquérir une grande expérience de conduite. Cette alternative contribue également à faire diminuer la surprime appliquée aux conducteurs novices. Ces derniers peuvent bénéficier d’un tarif préférentiel moins cher qu’un conducteur qui n’a pas effectué la conduite accompagnée.

Privilégier l’assurance au kilomètre

L’assurance au kilomètre s’avère intéressante si vous roulez peu. Permettant de réduire la prime de votre assurance auto pour jeune conducteur, il s’adresse aux personnes qui utilisent une voiture occasionnellement. Avec cette option, l’assureur adapte le prix de l’assurance selon le nombre de kilomètres parcourus dans l’année. Il installe un boîtier électronique dans votre véhicule. Ce dispositif analyse votre façon de conduire et transmet toutes les données à la compagnie.

Vous devez toutefois veiller à bien respecter le forfait kilométrique indiqué dans votre contrat. Le cas échéant, vous exposez à une surprime ou une augmentation de la franchise. En cas d’accident, la compagnie d’assurance peut refuser l’indemnisation.

Jardinage : êtes-vous bien couvert en cas de blessure ?
Colonie de vacances : votre enfant est-il assuré ?