Comment assurer un véhicule utilitaire qui roule beaucoup ?

véhicule utilitaire

Les véhicules utilitaires ont, la plupart du temps, un usage professionnel pour transporter des marchandises ou du matériel. Ces véhicules peuvent aussi servir pour un usage personnel. Dans les deux cas, il est primordial de se tourner vers une assurance pour véhicule utilitaire adapté au type d’utilitaire et à son utilisation. C’est pourquoi, souscrire le bon contrat d’assurance auto pour un utilitaire qui roule beaucoup doit se faire correctement selon le type de contrat et les garanties présentes au sein de ce contrat.

Adapter son contrat d’assurance utilitaire à son usage

Un contrat auto pour utilitaire se définit en fonction de votre véhicule ; type d’utilitaire, neuf ou plusieurs années au compteur ; de son usage ; kilomètre par jour, professionnel ou personnel ; et de vos besoins. En tant que gros rouleurs, cette considération est bien évidemment à prendre en compte lors de la constitution du contrat de votre assurance utilitaire. Des garanties en adéquation avec cette utilisation à grande échelle doivent être intégrées au contrat. De plus, une grande utilisation de votre utilitaire est souvent liée à une nécessité vitale de ce véhicule pour votre activité professionnelle, d’où l’importance de constituer le bon contrat.

Il est primordial de choisir le bon type de contrat selon votre usage en termes professionnel ou personnel. Si vous utilisez votre véhicule à des fins personnelles, un contrat du même type que pour un véhicule classique est à envisager. Il s’agit d’un contrat auto particulier. Si vous êtes auto-entrepreneur, un contrat auto particulier peut aussi faire l’affaire. En revanche, pour des véhicules de fonction intégrés dans des PME ou des grandes entreprises, se diriger vers des contrats professionnels est plus judicieux.

Assurance utilitaire pour gros rouleurs : des niveaux de garanties en adéquation

Les véhicules utilitaires regroupent les camionnettes, les vans, les pick-ups ou encore les fourgons. En parallèle de choisir le bon type de contrat et les garanties associées selon votre usage et vos besoins, il est aussi essentiel de prendre en compte le type de véhicule en question. Il s’agit de prendre en compte le modèle et l’ancienneté de l’utilitaire. Pour les entreprises, le secteur d’activité, le nombre d’employés et les besoins en déplacement sur des zones soumises à de potentielles casses entrent aussi dans la balance.

Ainsi, trois niveaux de couverture pour une assurance pour véhicule utilitaire existent sur le marché des assurances comme chez loliviler.fr :

  • L’assurance au tiers en tant que minimum légal obligatoire à souscrire pour toute possession de véhicule en vous protégeant face aux dégâts commis aux autres usagers de la route.
  • L’assurance intermédiaire ou vol-incendie en tant que garantie face au vol ou incendie.
  • L’assurance tous risques en tant que niveau de couverture le plus élevé pour les dommages matériels et corporels sur un tiers et sur vous.

Pour des utilitaires neufs en tant que voitures de fonction dans une entreprise, l’assurance tous risques est forcément recommandée. Si les véhicules ont déjà plusieurs années au compteur, et surtout pour un usage auto-entrepreneurial, l’assurance intermédiaire ou au tiers si le véhicule ne transporte pas tellement de marchandises ou de matériel peuvent être un bon choix. De plus, à partir de trois véhicules, les entreprises peuvent souscrire des assurances flotte pour les assurer sur un même contrat. Il s’agit de souscrire un contrat d’assurance pour véhicule utilitaire pour l’ensemble de votre parc automobile.

Des garanties spécifiques à inclure dans votre contrat d’assurance

Les niveaux de garanties sont modulables. Ainsi, que ce soit en agence ou avec une assurance auto en ligne, les utilitaires qui roulent beaucoup peuvent demander certaines garanties à inclure dans votre contrat. Une garantie sur les pertes financières peut, par exemple, être intéressante. Elle permet de vous indemniser en cas d’immobilisation du véhicule ou si celui-ci n’est plus en votre possession après un accident. Elle vous protège en cas de dommages matériels après un vol, un incendie ou encore une catastrophe naturelle. Cette garantie est encore plus intéressante si votre utilitaire est en votre possession sous forme de LOA ou de LLD.

L’assistance 0 kilomètre est aussi fortement envisageable pour des utilitaires qui roulent beaucoup et des activités professionnelles qui nécessitent des déplacements plus que nécessaires. Elle permet de proposer un dépannage et un remplacement de votre utilitaire en urgence. Vous vous protégez ainsi de tout arrêt prématuré de votre activité et donc de pertes financières dommageables. Cette garantie vous assure un dépannage et un véhicule de prêt, et ce, jusqu’à 100 km du domicile pour venir annuler une franchise kilométrique parfois présente dans certains contrats. En tant que gros rouleurs avec des déplacements fréquents, la franchise 0 km est essentielle.


Conducteurs non-expérimentés et assurance scooter : conseils pour les nouveaux conducteurs
Assurance auto : à quoi sert l’assistance panne 0 km ?