Comment bien calculer le montant de sa retraite et limiter les erreurs ?

retraite

Le dernier rapport de la Cour des comptes de 2022 traite en partie des cas d’erreurs rencontrés dans le calcul de la pension de retraite. Ainsi, sur 10 000 dossiers analysés par la caisse de retraite de base de la Sécurité Sociale (CNAV), la juridiction financière estime qu’une pension nouvellement attribuée sur 7 en 2021 est erronée. Pour les retraités, il devient donc important de savoir comment les pensions sont calculées et les dispositions nécessaires pour éviter les erreurs.

Comment est calculé le montant de la pension de retraite ?

De nombreuses plateformes comme agipi.com continuent de renseigner les futurs retraités. Mais, lorsque vous ne savez pas comment calculer le montant de votre pension, vous vous exposez indubitablement à de nombreux risques. Pour estimer ce montant, il faut d’abord calculer sa retraite de base et sa retraite complémentaire.

Calcul de la retraite de base

La retraite de base est la pension de retraite dont bénéficie chaque personne qui a exercé une activité professionnelle. Tous les travailleurs sont dans l’obligation de cotiser dans une caisse de retraite de base. Le calcul de cette pension est effectué en se servant d’un montant de référence qui est le Salaire annuel mensuel (SAM). Il s’agit en réalité de la moyenne des 25 meilleurs revenus d’activités annuels de votre carrière, revalorisée par des coefficients. Elle peut être à taux plein et revalorisé à 50 % lorsque vous remplissez les conditions d’âge et de nombre de mois cotisés définies.

Dans le cas du non-respect des conditions du trop-plein, la pension peut être affectée par un coefficient de proratisation. Ce cas intervient principalement lorsque vous n’avez pas un nombre de trimestres équivalant à la durée d’assurance requise dans le régime général. Lorsque vous n’atteignez pas le nombre de trimestres requis tous régimes confondus pour bénéficier d’une pension à taux plein, la pension est affectée d’une décote. Par contre, si vous avez continué à travailler alors que vous obéissez à toutes les conditions pour bénéficier de la retraite à taux plein, elle sera affectée d’une surcote. De manière générale, la formule pour calculer votre retraite de base est la suivante : SAM x (trimestres acquis/trimestres requis) x Taux de liquidation.

Calculer sa retraite complémentaire

La retraite complémentaire vient compléter la retraite de base. Elle est principalement destinée aux travailleurs du secteur privé. La pension de ceux-ci n’est pas en effet calculée sur l’ensemble de la rémunération. Ce complément est donc pensé pour la définir à sa juste valeur. Il est obligatoire et chaque salarié doit payer des cotisations qui varient d’une caisse de retraite complémentaire à une autre.

Le calcul de cette retraite se base sur un système de points. Ce sont des points attribués en fonction des cotisations et que le salarié accumule tout au long de sa vie professionnelle. Cet ensemble de points est alors converti en pension lors du départ à la retraite. Pour obtenir le montant de votre retraite, il suffit de multiplier le nombre de points acquis tout au long de votre carrière par la valeur de service de point qui s’élève à 12 841 euros depuis le 1er novembre 2021.

Ajoutez la retraite supplémentaire au calcul

La retraite supplémentaire est facultative. Elle vient s’ajouter à la retraite de base et complémentaire pour constituer une pension beaucoup plus confortable. Pour en bénéficier, il faut d’abord accumuler des cotisations sur un produit financier qui vous ouvre le droit à un capital ou une rente viagère en fin de compte. Elle fonctionne sur un système de capitalisation. Cela voudra dire que la pension de retraite obtenue dépend des sommes que vous avez investies. La retraite supplémentaire est obtenue en divisant le capital constitué par l’espérance de vie du bénéficiaire.

Comment éviter les erreurs dans le calcul de votre pension de retraite ?

Le tout ne suffit pas de savoir gérer ses finances ou de bien calculer sa retraite pour échapper aux erreurs dans sa pension. Vous devez en réalité prendre certaines dispositions.

Consulter régulièrement votre relevé de carrière

Vous avez bien la possibilité d’estimer votre future pension, mais il est toujours nécessaire de pouvoir identifier les erreurs. Pour ce faire, il faut consulter régulièrement votre relevé de carrière. Celui-ci est accessible à travers le site officiel d’informations adressé aux retraités. Il fournit les détails sur les noms de vos employés, des trimestres cotisés et le montant que vous avez cotisé. Vous devez vérifier ces différents éléments lignes par ligne pour déceler les erreurs.

Vérifier aussi les trimestres assimilés

Les trimestres assimilés sont des périodes où vous n’avez pas cotisé du fait d’une interruption d’activité professionnelle. Pour chacune de celles-ci, vous devez vérifier si vos droits ont été bien portés à votre compte. Des oublis pourraient se présenter dans la mention de vos droits. Dans ce cas, vous devez récupérer les pièces justificatives de Pôle Emploi ou de l’Assurance-maladie pour corriger ces défauts. Au cas où, vous remarqueriez une petite erreur dans le calcul de votre pension, il faut contacter sans attendre votre caisse de retraite pour la signaler.

Budget, épargne, assurance, retraite : guide pour bien gérer ses des finances personnelles
Comment choisir des lunettes de vue adaptées à son visage ?