Dégâts causés par la grêle : quid de l’assurance auto ?

Si un jour, son auto est endommagée par des dégâts causés par la  grêle, un assureur peut couvrir les dommages en donnant une indemnisation ou un remboursement. Basculez vers le bas pour savoir les types d’assurance auto et les garanties offertes par l’assureur.

Différents types d’assurance

Plusieurs sont les assurances, comme une assurance auto qui couvre un véhicule endommagé par la grêle. Il y a trois types d’assurance auto: Une assurance au Tiers qui n’offre pas une indemnité. Dans ce cas, si la grêle a provoqué des dommages sur les pare-brises et les vitres, c’est vous qui occupent les dépenses de réparation des dommages. Cependant, si vous êtes inscrits dans l’assurance Tiers + bris de glace, les pare-brises et vitres sont garantis par l’assurance. En plus, la troisième assurance est l’assurance Tous Risque qui assure tous les dégâts et vous offre une indemnité et une garantie appelée Dommages Tous Accidents. Ces deux dernières assurances accompagnent des garanties selon les dommages.

Quelle assurance auto privilégiée ?

Une assurance Tiers + Bris de glace est mieux placée si vous vouliez une assurance auto qui vous garantit lors des dégâts de la grêle. En option d’une garantie événement climatique l’assurance couvre l’auto des dommages causés par des tempêtes, un orage de grêle, une chute de neige ou inondation. Une assurance Tous Risque accompagnée d’un contrat permet de parvenir une indemnisation. Un remboursement sur la carrosserie est remis suite aux dégâts si vous aviez inclut une garantie Dommage Tous Accident et un remboursement des vitres si c’est une garantie Bris de Glace.

Comment déclarer ?

Vous avez 5 jours ouverts pour déclarer une demande d’assurance auto abîmée par la grêle et assurance habitation. La déclaration contient une demande d’indemnisation et elle se fait par un courrier. Les preuves doivent accompagner la demande d’indemnisation. Il se peut que les preuves soient : une photo de l’auto avec les pare-brises et les vitres qui sont endommagés, toits endommagés ou une séance de météo annonçait une intempérie ou de grêle. Des articles de  journaux qui annoncent la tempête de la grêle sont aussi considérés comme des preuves de dégâts. Pendant que vous rédigiez votre demande, soyez précis et c’est important que la description des dommages doive être précise. Peut-être le nombre des grêlons qui ont touché l’auto ou des fissures. Enfin, un expert est envoyé par l’assureur pour constater les dégâts et évaluer le coût de l’indemnisation convenable aux dommages.

Voiture brûlée : comment est-on indemnisé ?
Les questions à se poser avant de souscrire une assurance quad