Les radars détectent maintenant les véhicules non assurés

Les radars arrivent à détecter les voitures non assurées en même temps que les excès de vitesse. Un nouveau dispositif mis en place pour lutter contre le défaut d’assurance voiture. Le but de cette nouvelle évolution technologique est la sécurité des personnes. Un courrier de prévention qui s’adresse aux conducteurs, elle peut engendrer une amende de 750 euros. Grâce à FVA (ou fichier des véhicules assurés) en 2016, le système peut vérifier et flasher le véhicule non assuré.

La liaison entre les radars et les fichiers des véhicules assurés

La délégation de la sécurité routière confirme que les forces de l’ordre peuvent contrôler le défaut d’assurance voiture. Pour prévenir les accidents et augmenter la sécurité des passagers, l’opération est lancée en fin 2019. Beaucoup de conducteurs roulent sans assurance et la mortalité des accidents routière sur les voitures non assurées est de 7%. En France, le programme gouvernemental pour la lutte contre le défaut d’assurance est promulgué en 2016. En début d’année 2019, les forces de l’ordre ont pu contrôler sur a route les véhicules non assurés. Mais, aujourd’hui, les radars automatiques sont automatiquement connectés au FVA. Le radar pourra constater tous types d’infraction, mais également si la voiture n’a pas payé son assurance.

La conduite sans assurance est un délit puni par la loi

Si le radar détecte une voiture non assurée, la contravention et la lettre d’avertissement seront envoyées à la propriétaire de la voiture. Le défaut d’assurance voiture est un délit. Le radar peut flasher le numéro d’immatriculation de la voiture. En plus des amandes pour l’infraction commise, une lettre d’avertissement pour la régularisation de sa situation sera envoyée. L’installation du FVA dans les radars a pour but de prévenir les accidents. Mais, si le conducteur ne paye pas les frais demandés, il sera sanctionné. L’amende est de 500 euros, abaissé à 400 euros si elle est payée au moins de 15 jours et 1 000 euros si plus de 45 jours. En cas de récidive, l’amende peut aller jusqu’à 7 500 euros, la suspension du permis et la confiscation du véhicule.

L’importance de l’assurance pour la voiture

Conduire sans assurance auto est un délit. Si le conducteur est à défaut d’assurance voiture, il ne doit pas conduire. Le risque est extrêmement grave. Il ne s’agit pas seulement des dettes et amandes pour infraction, mais c’est une assurance en cas d’accident grave. La sécurité du conducteur et des passagers est la priorité du gouvernement. Il est conseillé de payer les assurances pour éviter les sanctions. Les informations données sont à titre d’information. Ils ne remplacent pas les conseils des professionnels.

Voiture brûlée : comment est-on indemnisé ?
Les questions à se poser avant de souscrire une assurance quad